Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2011

NUIT DE LA BRODERIE

Donc, hier au soir, j'étais làbroderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche  :

 

 

 

Avec plusieurs de mes copains et copines ( ben oui, il y a des mecs qui brodent aussi..)

C'était super !

Ça se passe dans un endroit mythique

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

Les soieries " au vers à soie" le décor n'a pas changé depuis au moins un siècle, si ce n'est plus...

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

Des milliers de petites bobines de fils de soie, de toute provenance,  de milliers de couleurs plus chatoyantes les unes que les autres

Chaque année,  de nombreuses brodeuses prennent rendez- vous, pour une heure de bonheur, où on peut rencontrer des maîtres brodeurs et leurs créations

Chaque heure, on doit laisser la place à celles qui attendent leur tour, bien sagement et ce, toute la soirée, jusque tard dans la nuit....

C'est une ambiance pleine de gaiété et de gentillesse, on est "entre nous" et chacune a de jolies choses dans sa tête et dans ses doigts !

Fathi accueille tout le monde avec un grand sourire,

Il y a des jeux, on y gagne évidement du fil et des modèles,

Il y a la photo souvenir que l'on reçoit par mail

On y rencontre des maîtres....

Par exemple, mon maître brodeur Breton, avec qui j'ai effectué plusieurs stages et fait tant de progrès,

Pascal JAOUEN était là avec son talent, sa bonne humeur ( sans ses éclairs au chocolat..son autre passion ! )

Il avait amené quelques pièces de sa dernière collection,

Il remet au goût du jour la broderie bretonne traditionnelle

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

 

 

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

 

 

broderie d'art, broderie bretonne, nuit de la broderie, broderie blanche

 

 

 

 

 

 

 

C'est beau non ? allez sur son site, vous y verrez des choses magnifiques...

Va falloir que je vous raconte cette épopée des tailleurs brodeurs de Bretagne

Je suis rentrée avec des étoiles de toutes les couleurs dans la tête et des envies furieuses de broder.....

Par contre, je ne suis pas allée au salon " aiguilles en fête "

Pour plusieurs raisons, la première est que seuls les Parisiens payent leur entrée, les provinciaux ont pratiquement tous des entrées gratuites

Je ne suis donc pas d'accord, où tout le monde raque où personne

La deuxième, c'est que les prix des fournitures sont exorbitants

La 3 ème, c'est qu'en  dehors du point de croix et du point compté, il n'y a pas grand chose à voir en broderie traditionnelle,

Les " créateurs" se copient, aucune originalité

Bon, vous avez compris, je n'y mets plus les pieds...

Et je ne suis pas la seule

Brodeuse ne voulant  pas dire idiote, plusieurs de mes copines ont la même saine réaction.....

Commentaires

Bonsoir Boutfil
Oh oui toutes ces couleurs, tous ces fils ça met l'eau à la bouche! Et les broderies bretonnes, c'est magnifique! Du grand Art!
Depuis déjà pas mal d'années le point compté et le point de croix semblent avoir détrôné la broderie traditionnelle, et pourtant... Je fais un peu des deux mais je préfère la broderie traditionnelle qui offre bien plus de variétés et qui est donc beaucoup moins monotone, et puis je préfère le rendu aussi... J'ai brodé deux abécédaires, l'un en broderie traditionnelle, l'autre en point de croix, j'ai une préférence pour le premier. Enfin, chacun fait ce qu'il veut et broder de toute manière est un grand bonheur.
Bonne fin d'après-midi. Bises.

Écrit par : araucaria | 12/02/2011

Répondre à ce commentaire

J'imagine fort bien que l'on ressorte de la Nuit de la Broderie avec des étoiles plein les yeux... Et tous ces fils de couleurs, ces soies, etc... J'arrête de rêver sinon je vais me mettre à baver.
Aujourd'hui, rhume carabiné. Je finitionne mollement quelques trucs, je me disperse, je ne fais pas grand chose jusqu'au bout. J'ai dans les doigts (ou dans la tête, peut être) une folle envie de broder. Je crois que je vais ressortir ma nappe, mais ce sera pour un jour où je ne me mouche pas toutes les 5 mn.
Bises (de loin sans les bicropes)

Écrit par : Catherine | 12/02/2011

Répondre à ce commentaire

Y'a des Mecs qui brodent??? " Ouè c'est ça, et la marmotte elle emballe le chocolat dans le papier allu" .....!! ;-)

Écrit par : nigloo | 12/02/2011

Répondre à ce commentaire

ARAUCARIA moi je n'aime pas du tout le point de croix, sans doute parce que n'y trouve pas assez de plaisir...mais tu as raison ,le pricipal c'est que chacune y troue son bonheur, bisous

Écrit par : boutfil | 13/02/2011

Répondre à ce commentaire

CATHERINE cette année pas un seul rhume ! je croise les bras! je pense que c'est largement dû à la gelée royale que j'ai pris dès le début de la saison.... soignes toi bien, bisous

Écrit par : boutfil | 13/02/2011

Répondre à ce commentaire

NIGLOO ben oui, et même je te signale que c'était en bretagne un matier d'homme et mon maitre brodeur dont tu vois les jolies réalisations , c'est bien un mec..et j'ai des copains brodeurs..je t'apprends quand tu veux, ça te changeras des oeufs verts....^^ bisous dominicaux

Écrit par : boutfil | 13/02/2011

Répondre à ce commentaire

Merci de partager ta passion ! Magnifiques ces broderies bretonnes, je voudrais bien les voir en vrai !
Bisous

Écrit par : Chriss | 13/02/2011

Répondre à ce commentaire

CHRISS ta prochaine visite en Bretagne, direction Quimper et les ateliers de Pascal JAOUEN, Jean Michel PERENNEC, Paul BALBOUS

Écrit par : boutfil | 13/02/2011

Répondre à ce commentaire

Certaines broderies sont de véritables oeuvres d'Art !
Le peinture à son pinceau, sa toile et sa truelle ; vous, vous avez votre aiguille, votre toile et vos ciseaux....
Boutfil, tu vois bien que la fée "Carabosse" a réussi à rétablir le contact.
Bises à vous deux.

Écrit par : Poulbot | 14/02/2011

Répondre à ce commentaire

POULBOT, c'est surtout Virginie qui était en galère !! franchement, moi, j'ai fermé le truc et advienne que pourra, c'est pas une course pour le goncourt non plus les conneries que j'écris!!!
gros bisous à vous aussi

Écrit par : boutfil | 14/02/2011

Répondre à ce commentaire

tu en fais de belles choses
les fils rangés par couleurs , j'aime ça , de bons souvenirs d'enfance
iras tu au Musée du quai Branly ,
L'Orient des femmes vu par Christian Lacroix , il doit y avoir des merveilles à regarder

merci de nous partager tes passions
bisous

Écrit par : Jeanne | 14/02/2011

Répondre à ce commentaire

Ah, elles sont là, les fleurs bretonnes que je trouverais jolies ! Couleur capucine, le long de la manche (une seule manche brodée de l'épaule jusqu'au coude) sur un pull noir... kes que t'en penses ? Pardon, petite Boutfil, il m'arrive de ne pas commenter sur le bon billet.
Le champagne brouillant mon entendement, je n'avais pas réalisé que mon héros n'avait pas photographié ton bouquet ! Damned ! Tes jacinthes sont toujours aussi belles, et si le mimosa a perdu son duvet de poussin, il reste joli. Grâce à des pelures de mandarines tout autour les chats se détournent du bouquet : c'est magique !

Écrit par : Lika | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

JEANNE c'est vrai que l'expo du quai Branly doit être superbe..peut-être que j'irai,
bisous

Écrit par : boutfil | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

LIKA des fleurs capucines seraient très jolies mais je ne serai pas capable de faire aussi bien que celles en photos au dessus....je tacherai de faire sans trop de bêtises....
bisous

Écrit par : boutfil | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

Encore un truc pour prerdre la tête dans toutes ces tentations d'achat. Ceci dit si c'est si cher cela bloque les envies.
Ils sont tous identiques ? Cela ne m'étonne pas. A force de faire de la mode jetable 4 fois par an, les idées ne se renouvellent pas assez vite. Seul Gauthier avait su être inventif...(ce n'est que mon point de vue) et il lui a été difficile de faire admettre les dessous/dessus et la jupe pour les hommes...hélas.
Bises Kinia

Écrit par : kinia | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

KINIA attends, ce sont des pièces uniques et travaillées à la main , tu as des centaines d'heures de boulot figures toi, c'est pas du jetable,c'est des pièces de collection!!!

Écrit par : boutfil | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

Magnifique reportage sur la nuit de la broderie. Vous n'êtes pas seulement un vraie pro de la broderie, mais une excellente reporter ! Les photos sont splendides et m'ont permis de passer quelques minutes à cette nuit exceptionnelle qui ne se passe qu'à Paris.
Quant aux fils de soie... toutes ces couleurs ! toute cette quantité ! ... sur une même photo : c'est sublissime !
Quand je serais grande, j'aurais un beau magasin plein plein de fils pour broder.
Affectueusement

Écrit par : Cath de la Montagne | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

CATHERINE DE LA MONTAGNE et quand vous serez grande et que vous aurez votre magasin de fils, je voudrai être votre associée....je vous embrasse

Écrit par : boutfil | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

Rien qu'à regarder, j'ai mal aux yeux !!!

Écrit par : Minijupe | 18/02/2011

Répondre à ce commentaire

MINIJUPE mets des lunettes.....

Écrit par : boutfil | 18/02/2011

Répondre à ce commentaire

Ah bon, et moi, je compte pour du beurre à l'AEF!!
Sachez que 250 exposants, je suis quand meme la seule brodeuse française à proposer de la vraie brodeie traditionnelle.
Certes cela fait 8 ans que j'y participe, mais je suis bien la seule à revendiquer le vrai savoir-faire français.
les magazines nous inonde de créations provenant d'australie ou d'angleterre alors que le travail, n'est pas le meme et que les matériaux vous ne les trouvez pas en france;
Que diable essayez la vraie broderie de notre chère france que tout le monde nous enviez avant la dernière guerre mondiale.
Et oui, c'est cela qui a tout foutu en l'air. Nous les femmes avons participer à la reconstruction du pays et ainsi nous avons eu l'habitude d'aller travailler. Pour cela la france a inventé les créches, les assistantes maternelles, l'école avant la maternelle. donc on a pas eu le temps de broder.
les autres pays n'ont ni la sécu, ni les creches, ni les assistantes maternelles.
Vous pouvez me croire je voyage beaucoup§§
bref on se plaint, mas dans les autres pays les femmes doivent rester à la maison pour elever leurs enfants, donc elles ont le temps pour la broderie
brodeusement, Ennji qui tient a remttre les choses dans leur conteste.

Écrit par : Kurc jocelyne | 23/02/2011

Répondre à ce commentaire

mME KURC Jocelyne je ne comprends pas bien votre message, je pratique la vraie broderie traditionnelle depuis 30 ans et je n'ai pas besoin des magasines pour " m'inspirer"
je ne veux plus aller a l'aiguille en fête parce que je n'y trouve pas ce que je cherche, j'y trouve beaucoup de commerces, peu de créations et beaucoup trop de points de croix et de petites bricoles qui ne me passionnent pas
je crée mes propres modèles, je fait de la vraie broderie et je cherche toujours à m'améliorer par moi même car les stages et les cours sont absolument hors de prix, 100 euro par jour pour la plupart
d'autre part, les frais d'entrée ne sont payés que par celles qui n'ont pas pu avoir d'entrées gratuites, c'est à dire la plupart du temps celles qui n'ont pas trouvé le filon..
Quand au reste je ne vois pas le rapport....
je suis à votre disposition pour en reparler

Écrit par : boutfil | 23/02/2011

Répondre à ce commentaire

Je pense que je n'ai pas dû m'exprimer correctement. J'opposais justemement le travail inouï de la broderie à cette mode jetable. En aucun cas je ne remets et ne remettrais en cause ces longues heures de travail. J'ai même une fascination pour celles et ceux que l'on nomme "les petites mains".
Je suis désolée de t'avoir fait bondir, chère Bout'fil.
Ensuite je suis en plein accord avec madame Kurk en ce qui concerne la perte du savoir faire français pour cause d'obligation au travail. Mais en fait le problème est plus complexe que cela. Broder prend du temps et elle a disparu au profit d'autres activités créatrices et sportives. On ne peut pas tout faire....mais surtout l'enseignement parent-enfant et scolaire en a fait un sujet "dépassé". C'est de là que vient l'erreur. Dans mon pensionnat, je m'étais inscrite au club de couture....colibets... mais j'ai tenu bon et puis tant pis pour elles. Maintenant elles ne savent même pas recoudre un bouton !
Il faudrait ressensibiliser à la couture ainsi qu'à la broderie.
Ce qui me rassure, c'est que la crise aidant, les adultes s'y remettent progressivement et incitent leurs enfants à le faire.
Mais il y a encore du travail en ce sens et ces soirées y participent activement.
Bisous kinia

Écrit par : kinia | 24/02/2011

Répondre à ce commentaire

KINIA la broderie est toujours d'actualité chez les jeunes, mais c'est de la broderie " facile" des petits trucs, sur des grilles toutes prêtes et si c'est bien pour commencer, il faut aller vers autre chose, comme le font certaines ici présentes....et là, il faut de la création, de l'idée, du courage aussi pour sortir des sentiers trops battus par les commerçants....c'est pas facile certes, où je ne suis pas tout à fait d'accord avec la dame au dessus, c'est que l'on trouve des motifs d'inspiration sur la broderie dite " étrangère" qu'on peux faire des créations magnifiques qui seront au final, des broderies " françaises" d'ailleurs, c'est quoi la broderie " française" ? moi je ne connais que la broderie tout simplement, les inspirations celtiques de la broderie bretonne, Finlandaise, suedoise, les inspirations du crewel, du hongrois, du hardanger, deviennent de merveilleuses broderies de chez nous.....

Par contre, tant que les commerçants des expos continueront à nous vendre des petites grilles, des petits coussins, des petits machins des petits trucs, je n'y trouverai rien qui va me pousser à payer mon entrée dans ce grand temple du fric ....

Si l'on veux amener les jeunes vers la vraie broderie, il faut commencer par offrir des stages pas trops chers, des accueils dans les stages pour tous, mais là, on sort du fric, on va vers le vrai bonheur de la transmission et c'est pas gagné....
qu'on me prouve le contraire, qu'on me donne des vrais prix et je serai très contente de changer d'avis....

Écrit par : boutfil | 24/02/2011

Répondre à ce commentaire

et pour completer Kinia, j'ai toujours travaillé, avec mes 5 mômes..et j'ai toujours broder, parce qu'on trouve toujours le temps de faire un truc qui passionne!!!!!

Écrit par : boutfil | 24/02/2011

Répondre à ce commentaire

ANDRE merci et bienvenue ici, en espérant te voir à nouveau !

Écrit par : boutfil | 17/08/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire